(SBL Cup – Men) Fribourg Olympic | Union Neuchâtel Basket

(SBL Cup – Men) Fribourg Olympic |  Union Neuchâtel Basket

Share with:


Fribourg Olympic a remporté pour la 6ème fois la SBL Cup en s’imposant en ce dimanche en finale face à Union Neuchâtel Basket sur la marque de 63 à 54 au terme d’un match d’une très grande intensité. Les neuchâtelois ont fini par céder dans les 15 dernières minutes face à des fribourgeois qui ont imposé tout au long de la rencontre un défi physique de tous les instants. Les hommes de Daniel Goethals ont retardé l’échéance tant et plus et se sont montrés à la hauteur de l’évènement en prouvant une nouvelle fois qu’il va falloir compter sur eux dans le cadre du championnat. Il va vraiment falloir aller chercher cette saison cette formation fribourgeoise qui avec sa profondeur de banc use vraiment les adversaires. Les hommes de Petar Aleksic ont connu le meilleur départ menant 11 à 4 après 5 minutes de jeu face à des neuchâtelois qui ont eu de la peine à régler la mire. L’écart est même monté à 10 longueurs avant que les unionistes ne se relancent par le biais de 2 shoots à 3pts marqués consécutivement par Isaiah Willams et Bryan Colon. 21 à 15 au terme du 1er quart-temps. Les pensionnaires de la Riveraine sont revenus à hauteur des fribourgeois lors du 2ème quart-temps grâce à une prestation défensive de premier ordre face à un adversaire qui a refusé plusieurs tirs en première intention. Ils se sont par la suite trouvé en difficulté devant prendre des shoots dans des conditions peu favorables. Les neuchâtelois sont repassés devant juste avant la mi-temps sur un and one de Isaiah Williams avant que Brandon Garrett sur 2 L-F ne scelle le score à la pause sur un avantage de 1 pt en faveur des pensionnaires de la Riveraine, 34 à 35. Dès le retour des vestiaires, l’intensité physique mise par les deux adversaires a été d’un niveau incroyable, chaque panier marqué s’assimilant à un petit succès. Par le biais de 5 L-F consécutifs, les protégés de Daniels Goethals ont compté une avance maximum de 5 longueurs à la 26ème, 40 à 45. Par contre plus aucun point marqué pour eux jusqu’au terme du 3ème quart-temps et un partiel de 9 à 0 en faveur des pensionnaires de Saint-Léonard qui ont repris le lead, 49 à 45, à l’entame du money-time. Les fribourgeois n’ont pas desserré leur étreinte étouffant les velléités offensives de leurs adversaires, 57 à 47 à la 35ème. Deux points marqués seulement par les neuchâtelois en l’espace de près de 10 minutes. La victoire avait choisi son camp et Fribourg Olympic pouvait fêter un nouveau titre en l’emportant finalement avec 9 pts d’avance. Incroyable de remporter une partie lorsque l’on termine à 0 sur 14 à 3pts. La clef pour les hommes de Petar Aleksic leur défense. Trois joueurs à mettre particulièrement en exergue pour les fribourgeois, Timothy Derksen, 15 pts, 6 rbds, 2 ass, Xavier Pollard désigné MVP de la rencontre, 17 pts, 4 rbds, 2 ass et Brandon Garrett, 12 pts, 7 rbds, 2 contres. A noter également les 6 pts, 4 rbds, 5 int de Natan Jurkovitz très présent lors des dernières minutes de jeu. Le meilleure neuchâtelois, Isaiah Williams, 12 pts, 10 rbds, 2 ass. A signaler également les 12 pts marqués par Bryan Colon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back to top